mardi 24 novembre 2020

Newsletter n°11

Editorial

Continuons la route ensemble

Changement climatique, pic pétrolier, biodiversité, état des sols, fonte des glaciers, etc. : les mauvaises nouvelles se succèdent, les constats de plus en plus alarmants. Et la crise sanitaire qui nous oblige à nous confiner et réduire fortement notre vie sociale.

ET Si... on en profitait pour libérer notre imagination, penser le monde de demain, celui que nous aimerions laisser aux générations à venir, comme Rob Hopkins nous y invite dans son dernier livre. Redonner une direction constructive à notre quotidien, à nos territoires, à nos communautés : un bel objectif de transition pour l’Hay-les-Roses. Alors tenons le cap.

On y croit !

Élu président de l’association lors de l’Assemblée Générale du 9 octobre 2020, je remercie les membres du conseil d’administration de leur confiance. Je suis heureux de pouvoir m’investir plus activement dans la mise en œuvre d’une démarche de transition citoyenne pour notre ville.

Tout d’abord je voudrais saluer celles et ceux qui depuis la création de L’Haÿ-en-transition il y a cinq ans se sont mobilisés dans le fonctionnement et les activités de l’association. La transition à l’Haÿ est bien en route, jalonnée d’initiatives : débats autour de la diffusion de films et conférences, plantation de framboisiers, atelier vélos, confection de jardin dans un EHPAD, chantier d'embellissement au Centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA), atelier méditation, végétalisation aux pieds d'arbres, etc. D’autres initiatives sont à venir, telles que : ateliers Tawashis, actions de sensibilisation sur les plantes du quotidien, promenades urbaines, fabrication de nichoirs et ateliers Land Art, cafés-débats. Alors continuons la route ensemble.

  • Agir ensemble, concrètement, c’est goûter le sens de l’entraide, tisser des liens, aller à la rencontre de l’autre. C’est apprendre ensemble à réduire ses déchets, consommer moins, réparer au lieu de jeter, confectionner des objets, des vêtements, faire des conserves et des boissons fermentées, jardiner, retrouver les saveurs oubliées des plantes sauvages, etc. C’est prendre le temps de sortir de la pression du quotidien pour goûter le plaisir d’être ensemble, de partager ses talents, de faire la fête. C’est créer des communautés solides qui sauront mieux s’adapter aux conséquences du réchauffement climatique et de la raréfaction des ressources.
  • Agir ensemble, c’est aussi s’intégrer dans le tissu associatif des villes en transition, en premier celles du Val-de-Marne, et y partager nos expériences. C’est aussi établir des relations avec les autorités locales, coopérer avec d’autres associations, des écoles, des institutions ou entreprises. C’est faire partie des acteurs locaux dans la ville.
Je rêve d’un autre monde urbain, où des rues seraient de temps en temps interdites à la circulation automobile pour permettre la promenade, les jeux des enfants, les spectacles de rue, comme dans certaines villes ; où on planterait des arbres fruitiers le long des rues. Et tant d’autres idées encore !

Et vous, c’est quoi votre rêve ? ET Si...on partageait ensemble nos rêves, si on construisait ensemble notre vision du l’Haÿ de demain. On pourrait se retrouver régulièrement pour en parler dans un café, le café des rêveurs du monde de demain, celui qu’on aurait envie de laisser à nos enfants.

Alors, je vous dis à bientôt et bonne lecture
Le Président, Daniel Tasset


Lire la suite de la Newsletter...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire